Berthe Morisot (française, née le 14 janvier 1841 à Bourges – morte le 2 mars 1895 à Paris), artiste-peintre et graveuse associée au mouvement impressionniste, est connue pour ses représentations de scènes domestiques et ses portraits de femmes. En 1858, elle étudie avec Joseph-Benoît Guichard (français, 1806-1880), un étudiant de Jean-Auguste-Dominique Ingres (français, 1780-1867) et d’Eugène Delacroix (français, 1798-1863), et commence à reproduire les œuvres des maîtres au Louvre. Morisot fait la connaissance de Jean-Baptiste-Camille Corot (français, 1796-1875), qui l’initie au travail en plein air, une technique essentielle du groupe impressionniste, dont elle est un membre important. Elle est amie et proche conseillère d’Édouard Manet (français, 1832-1883) et interagit régulièrement avec des artistes et des intellectuels tels qu’Edgar Degas (français, 1834-1917), Pierre-Auguste Renoir (français, 1841-1919) et Stéphane Mallarmé.

Elle soumet de nombreuses œuvres lors d’expositions expressionnistes dans les années 1870 et 1880 dont Le Berceau (1872), première pièce soumise par une femme et présentée lors de l’exposition en 1874. La peinture représente l’une des sœurs de Morisot veiller sur sa fille et constitue la première des nombreuses images sur la maternité dans le travail de Morisot. Des peintures telles que Femme et enfant dans le jardin de Bougival (1882) montrent des traits de pinceaux libres et se concentrent sur la vie quotidienne moderne que Morisot considère comme la quintessence impressionniste. Vers la fin de sa carrière, elle se tourne vers des thèmes mythiques et sa technique de peinture devient plus linéaire comme par exemple dans Le Cerisier (1891). En plus de ses peintres, Morisot réalise des pastels, des aquarelles, des lithographies et des pointes sèches. Lors d’une enchère à l’Hôtel Drouot en 1875, ses œuvres se vendent à des prix plus élevés que les peintures de Camille Pissarro (français, 1831-1903), Claude Monet (français, 1840-1926) et Alfred Sisley (français, 1839-1899), démontrant ainsi qu’elle est une artiste hautement respectée à son époque. Aujourd’hui, le travail de Morisot est exposé dans de nombreuses collections de musées dont celles, entre autres, de la National Gallery à Londres, du Met à New York et du Musée d'Orsay à Paris.

Chronologie

1841
Born in Bourges, France
1874
Married Manet's brother, Eugene, and had one daughter, Julie
1895
Died in Paris and was interred in the Cimetière de Passy

Expositions

1874
Salon des Refusés (Salon of the Rejected)
1864
Salon de Paris