Marcel Dyf (français, né le 7 octobre 1899 à Paris – décédé le 15 septembre 1985 à Bois d’Arcy), né sous le nom Marcel Dreyfus, est un peintre connu pour son travail dans le mouvement impressionniste. Bien qu’il commence à peindre dès son plus jeune âge, Dyf ne se concentre pas sur l’art avant 1922, période durant laquelle il déménage à Arles. En 1935, il déménage à Paris et fait l’acquisition d’un studio auparavant utilisé par Maximilien Luce (français, 1858-1941). Dyf y travaille seulement quelques années avant de rejoindre la Résistance française durant la Seconde Guerre mondiale.

En 1949, Dyf ouvre un studio à Saint Paul-de-Vence en Provence. L’année suivante, il en ouvre un second à Cannes et étudie au Carnegie Institute de Pittsburgh en Pennsylvanie. Bien que ses premières œuvres représentent souvent des paysages, il décide de travailler les portraits. Après son mariage avec Claudine, il lui demande de poser pour lui et la plupart de ses portraits présentent Claudine dans différentes positions, notamment dans Portrait d''une Femme, Portrait de la Femme à la Robe Bleue et Le Souper Solitaire. La première exposition de l’artiste a lieu en 1949 à la galerie Petrides à Paris, qui expose son travail en 1951 et 1953.

Certaines des peintures que Dyf réalise plus tard représentent des paysages de différentes façons. Il ajoute fréquemment de nouvelles couleurs, de la texture et des lignes fluides qui donnent aux peintures une qualité surréaliste. Le port de La Rochelle et Sur la manche sont les plus célèbres tableaux de paysages qu’il peint à cette époque. Durant les années 1960 et 1970, Dyf commence à exposer son travail à Londres, au Canada et aux États-Unis. Frost and Reed à Londres expose ses œuvres en 1955, 1987 et 1990. Le musée Arlaten à Arles et le Smith College Museum of Art de Northampton dans le Massachussetts proposent des œuvres de l’artiste dans leurs collections. Dyf réalise également des fresques pour le Collège Ampère à Lyons, la mairie de Saint Martin-de-Crau et la mairie de Saintes Maries-de-la-Mer en Camargue. Dyf vit en Bretagne et à Bois d''Arcy, puis s’installe à Paris jusqu’à sa mort en 1985.

Chronologie

1899
Born: Paris, France
1922
Moved to Arles (Provence) and set up painting studio
1935
Returned to Paris, where he took over Maximilien Luce’s old studio
1940 – 1949
Joined the French Résistance in Corrèze and Dordogne during WWII
1949
Returned again to Paris, studio in Saint Paul-de-Vence, Provence, France
1950
Attended Carnegie Institute, Pittsburgh, PA
Established studio in Cannes, France
1956
Moved to Bois d’Arcy, near Versailles
1960 – 1969
Summers in Arzon, Bretagne, France
1985
Died: Paris, France
Collections:
Smith College Museum of Art, Northhampton, MA
Musée Arlaten, Arles, France
Commissioned Murals:
Saint Martin-de-Crau (Town Hall)
Les Saintes Maries-de-la-Mer(Town Hall)
Collège Ampère (Dining Room)

Expositions

1990
Retrospective Exhibition, Frost and Reed, London, England
1987
Frost and Reed, London, England(solo)
1955
Frost and Reed, London, England (solo)
1953
Galerie Petrides, Paris, France (solo)
1951
Galerie Petrides, Paris, France (solo)
1949
Galerie Petrides, Paris, France (solo)

Publications

E. Benezit ‘Dictionnaire des Peintres, Sculpteurs, Dessinateurs et Graveurs’
‘Dictionnaire des Petits Maitres de la Peinture’
Dyf’ by Michel Gay; Galleries, 19th and 20th Century Masters
‘Marcel Dyf’, Frost and Reed Galleries, London