Robert Ryman (américain, 1930), artiste américain, est né à Nashville dans le Tennessee. Il s’installe à New York en 1952 avec pour ambition de percer dans l’univers du jazz. Peu après son arrivée, il travaille en tant qu'agent de sécurité au MoMA, position qu’il occupe pendant 7 ans. Au fil des années, son intérêt pour l’art, et particulièrement l’art visuel, va grandissant, ce qui l’amène à commencer la peinture. Contrairement à beaucoup d’autres artistes qui lui sont contemporains, sa carrière de peintre n’évolue pas selon une trajectoire linéaire, mais se concentre autour d’un seul et même thème : la complexité graphique issue de l’utilisation d’un vocabulaire visuel extrêmement restreint. En manipulant les échelles et les textures, Ryman crée uniquement des variations autour de la forme carrée et de la couleur blanche.

Ses œuvres rappellent une des notions-clés inhérente à la peinture, à savoir que, lorsque l’on regarde une composition, il faut porter toute son attention sur les coups de pinceaux, les surfaces et les matériaux utilisés ou sur les bordures mêmes de l’image soulignant la relation entre la peinture et le mur sur lequel elle est accrochée. Bien que Ryman préfère le terme réaliste, son travail est souvent qualifié de minimaliste ou conceptuel, puisqu’il vise non pas à créer de l’illusion, mais simplement à présenter les matériaux qu’il intègre dans ses compositions. Ryman peint sur différents matériaux, allant de la toile standard à la toile de lin en passant par l’acier, et utilise de nombreux outils et techniques. Il s’adonne également à la gravure.

Ce n’est qu’à partir de la fin des années 1960 qu’il commence à exposer ses œuvres régulièrement ; sa première exposition solo n’a lieu qu’en 1967 dans la galerie d’art Paul Bianchini. Ryman a alors 36 ans. La première exposition qui lui est consacrée a lieu au musée Guggenheim de New York en 1971. Il expose ensuite dans le cadre des documenta 6 et 7 à Cassel en Allemagne, au MoMA, au musée Guggenheim et au Met à New York. En 1983, une exposition permanente de ses œuvres est inaugurée à la Hallen für neue Kunst en Suisse. À l’occasion de son soixante-dixième anniversaire, une grande exposition est organisée à la Haus der Kuns à Munich. Ryman vit et travaille actuellement à New York.

Chronologie

1930
Born in Nashville, TN
Lives in New York

Expositions

2008 – 2009
Minimal is More. Sammlung Lafrenz, Gemeentemuseum Den Haag, Netherlands
2007
Robert Ryman at the Venice Biennale, The Venice Biennale
2006
Inverleith House, Royal Botanic Garden Edinburgh, Scotland
2006
Dallas Museum of Art, Dallas
1983
Hallen für neue Kunst, Schaffhausen
1980
InK, Halle für Internationale neue Kunst, Zurich
1977
Whitechapel Art Gallery, London
1967
Paul Bianchini Gallery, New York (solo)
1966
Systemic Painting, Solomon R. Guggenheim, New York