William Klein (américain, né le 19 avril 1928 à New York) est un photographe connu pour incorporer des éléments inattendus dans ses photographies et ses vidéos. D’origine juive, il grandit dans un quartier où l’antisémitisme fait partie du quotidien. Il se tourne vers l’art alors qu’il n’est encore qu’un jeune garçon afin d’échapper aux autres enfants de son âge. Il visite souvent le MoMA et il étudie au City College de New York avant de s’engager dans l’armée. En 1948, il quitte les États-Unis, se rend en France et étudie à la Sorbonne sous l’égide de l’artiste Fernand Léger (1881-1955).

Après son mariage avec Jeanne Florin, Klein commence à travailler le genre abstrait. Il puise ensuite son inspiration du peintre Piet Mondrian (hollandais, 1872-1944) et du mouvement Bauhaus, très répandu en Europe à cette époque. Klein commence à créer des peintures murales et gagne l’attention de l’artiste Angelo Mangiarotti (italien, né en 1921). Les deux artistes collaborent sur de nombreux projets pendant que Klein travaille pour Domus, un magazine italien d’architecture. Il déménage ensuite à New York dans les années 1950 et commence une carrière de photographe. Il expérimente de nouvelles techniques, ce qui amène des ombres inhabituelles, des angles étranges et d’autres nouveaux éléments aux images une fois finies.

Klein rencontre Alexander Liberman (russo-américain, 1912-1999) avec qui il commence un partenariat. Klein réalise un certain nombre de photographies pour Vogue, le magazine pour lequel Liberman travaille. La série de photographies qu’il crée montre un New York sombre et dérangeant. Puisque personne ne veut publier ses photographies, Klein les rassemble alors dans le livre intitulé New York. Plus tard, il publie des livres de photographies dont Rome, Moscow et Tokyo. Klein se tourne vers le cinéma dans les années 1980 en réalisant Broadway By Light, Qui êtes-vous, Polly Maggo ? et Le Messie. Là encore, il utilise des angles de caméras surprenants et des techniques inhabituelles lorsqu’il tourne ses films. Plus tard, Klein abandonne le cinéma pour retourner à la photographie. Il expose son travail au Petit Théâtre et à la Galerie Il Milione à Milan, à la Howard Greenberg, de New York, au musée Pouchkine de Moscou et à la Galerie Jane Jackson à Atlanta. Le British Film Institute de Londres organise une rétrospective de son travail cinématographique en 1997. Klein habite à Paris où il continue de travailler sur son art.

Chronologie

1928
Born in New York City
1942
Enrolled at city college of new york to study sociology
1946 – 1948
Spent two years in the US army
1948
Enrolled at the 'sorbonne' in paris
1949
Studied with Lhote and Fernand Leger
1952
Began collaboration with architect Angelo Mangiarotti and magazine "Domus"
1954
Returned to New York and began to photograph the city
1956
Won the Prix Nadar
1955 – 1965
Worked for "Vogue" magazine
1966
Directed Who Are You, Polly Maggoo?
Lives and works in Paris, France

Expositions

2012
Daido Moriyama and William Klein and William Klein, Tate Modern, London, UK
2007
ICP Infinity Award, Center of Photography
2000
galleria carla sozzani, milan, italy
1999
scottish national gallery, edinburgh, scotland
fnac, paris, france
1998
grand manège, moscow
jane jackson gallery, atlanta, usa
1997
pushkin museum, moscow
saint-gervais center, geneva, switzerland
caixa national foundation, madrid, spain
deichtor hallen, hamburg, germany
pouchkine museum, moscow, russia
hamiltons gallery and british film institute, london, uk
fondazione nazionale della fotografia, turin, italy
1942
'piccolo teatro' Milan
'galleria il milione' Milan

Publications

1964
Published "moscow" and "tokyo
1960
Published "rome"
1956
Editions' Seuil published 'new york'