JEAN PROUVÉ / ARCHITECTURE
Gagosian Gallery is pleased to invite Galerie Patrick Seguin to inaugurate the Paris Project Space
Gagosian Gallery - Project Space 4, rue de Ponthieu 75008 Paris

JEAN PROUVÉ / ARCHITECTURE
Gagosian Gallery is pleased to invite Galerie Patrick Seguin to inaugurate the Paris Project Space
Gagosian Gallery - Project Space 4, rue de Ponthieu 75008 Paris

invitation card

Invitation card

mercredi 20 octobre 2010jeudi 23 décembre 2010


Paris, France

Please scroll down for English version

Jean Prouvé 'Architecture' (Gagosian Gallery, curated by Galerie Patrick Seguin)
20 octobre – 23 décembre, 2010

GAGOSIAN INAUGRE SA PROJECT ROOM À PARIS AVEC UNE EXPOSITION DE JEAN PROUVÉ

«Tout objet à créer impose à la base une ‘idée constructive’ rigoureusement réalisable.»

«L’idée constructive, c’est d’abord la compréhension d’une totalité d’un ensemble.»
-- Jean Prouvé

Le 20 octobre 2010 Gagosian Gallery ouvrira les portes de sa galerie parisienne. Une exposition d’oeuvres architecturales préfabriquées de Jean Prouvé inaugura le nouvel espace dédié aux projets indépendants du deuxième étage de la galerie.

Jean Prouvé (1901-1984) est mondialement reconnu en tant qu’un des designers architectes les plus importants du XXe siècle. Son oeuvre combine l’élégance à l’économie de moyens et à une conscience sociale collective. Par le biais de son travail en tant qu’artisan, designer, éditeur de meubles, architecte, professeur et ingénieur sa carrière s’est étendue sur plus de soixante ans. Les années durant lesquelles il a développé les maisons préfabriquées, des éléments de construction et des façades ainsi que du mobilier pour les intérieurs d’habitation, d’écoles et de bureaux. L’exposition se concentre sur les structures préfabriquées de Prouvé datant de la fin des années 1940 et inclus maquettes, plans ainsi que des films retraçant ce parcours. Elle en démontre le rôle déterminant qu’a joué Prouvé dans le développement d’une technologie avant-gardiste de systèmes modulables pour une production de masse durant la période d’après-guerre moderniste.

Prouvé a recu une formation de sculpteur-forgeron et cet apprentissage intime du métal est resté le fondement de son travail et de sa carrière. Conscient des limites du travail de ferronnerie et souhaitant se rallier au mouvement moderniste, il choisit de travailler avec l’acier et l’aluminium - des matériaux plus faciles à manipuler et tordre. En 1931 il établit les Ateliers Jean Prouvé où il a commencé à produire ses propres dessins de mobilier en métal léger. Il collabore aussi avec les designers architectes les plus connus de l’époque, Le Corbusier et Charlotte Perriand. Il s’est alors concentré sur la fabrication de meubles. Il choisit le secteur public comme domaine de prédilection - la santé l’éducation et l’administration - qui représentent un idéal sociale et offrent la possibilité d’économies d’échelle. A partir de 1936 il produit un catalogue de modèles standards pour les hôpitaux, écoles et bureaux. Les avantages liés à la production en masse ont inspirés Prouvé à développer des produits industriels brevetés employant des feuilles de métal pliés pour la construction d’immeubles. Ceci inclut des partitions mobiles, des portes en métal et des cages d’ascenseur.

L’ampleur de la 2ème Guerre Mondiale et l’ère d’austérité qui en a suivi a marqué une période d’expérimentation pour Prouvé et en 1947 il déménage son atelier à Maxéville, en périphérie de Nancy. A la tête de son propre studio de design, il combine recherche, développement de prototypes et production. C’est à Maxéville qu’il se lance dans son projet ambitieux de transformer le processus de construction d’un bâtiment d’une démarche artisanale à celle d’une industrie technique, fabricant non seulement des maisons, pavillons démontables, portes, fenêtres, toitures et panneaux de façade mais aussi toute une ligne de mobilier inspiré de ses propres dessins. C’est dans cette logique créative et expérimentale qu’il crée en 1945 les maisons préfabriquées pour refugiés, suivi des Maisons Tropiques au Niger et République du Congo en 1949 et 1950.

Larry Gagosian déclare: “J’admire beaucoup le travail de Jean Prouvé et je suis heureux de présenter son oeuvre avant-gardiste en collaboration avec Patrick Seguin, qui soutient depuis plus de vingt ans le travail exceptionnel des designers et architectes francais de l’après guerre. Nous sommes ravis de travailler à nouveau avec Patrick, cette fois en tant que commissaire de l’exposition inaugurale de l’espace projet de notre nouvelle galerie Parisienne.”

La Galerie Patrick Seguin est spécialisée dans le design et l’architecture Francais du XXe siècle, notamment Jean Prouvé, Charlotte Perriand, Le Corbusier, Pierre Jeanneret et Jean Royère. En 2004, Seguin présente les oeuvres de Charlotte Perriand et Jean Prouvé à Gagosian Gallery de Los Angeles. En 2008 Gagosian Gallery collabore à nouveau en présentant les sculptures assemblées de Richard Prince à la Galerie Patrick Seguin à Paris.

__________________________________________________________________________________________________________________________________________

Jean Prouvé 'Architecture' (Gagosian Gallery, curated by Galerie Patrick Seguin)
Octobre 20 – December 20, 2010

GAGOSIAN INAUGURATES PARIS PROJECT SPACE WITH A JEAN PROUVÉ EXHIBITION

My creative process imposes from the outset a formative idea that is rigorously realisable.

The formative idea is, above all, the understanding of an ensemble as a whole.
-- Jean Prouvé

On October 20, 2010 Gagosian Gallery will open in Paris. An exhibition of Jean Prouvé’s prefabricated architectural designs will inaugurate the new project space on the second floor of the gallery.

Jean Prouvé (1901-1984) is widely acknowledged as one of the twentieth century’s most important and influential designers whose wide-ranging oeuvre combined bold elegance with economy of means and strong social conscience. Working as a craftsman, designer, manufacturer, architect, teacher, and engineer, his career spanned more than sixty years, during which time he produced prefabricated houses, building components and façades, as well as furniture for the home, office and school. The exhibition focuses primarily on Prouvé’s prefabricated structures of the late 1940s and includes maquettes, plans, and sections of them, as well as films. It attests to the pivotal role that Prouvé played in the development of cutting-edge technology and modular systems for mass production in the post-war modernist period.

Prouvé trained as an artisan blacksmith and his intimate knowledge of metal remained the foundation of his work and career. Aware of the limitations of ornamental and wrought-iron work and keen to embrace the modern movement, he moved on to steel and aluminium, folding and arc-welding. In 1931 he established the Atelier Jean Prouvé, where he began to produce light-weight metal furniture of his own design, as well as collaborating with some of the best-known designers of his time, including Le Corbusier and Charlotte Perriand. Furniture production became a core part of his business. He favored the public sector in the growing areas of health, education and administration, which reflected a social ideal but also offered the economies of scale. By 1936 he was producing a catalogue of standard models for hospitals, schools and offices. The potential for mass production inspired Prouvé to develop and patent industrial products using folded sheet metal for the construction of buildings. These included movable partitioning, metal doors and elevator cages.

The onset of WWII and the age of austerity that followed marked a period of enforced experiment for Prouvé and in 1947 he moved his operations to Maxéville, just outside Nancy. With his own design studio, he could combine research, prototype development and production and at Maxéville he set about fulfilling his ambitious plan to alter the building process from a craft-based practice to that of a mechanized industry, producing not only houses, prefabricated huts, doors, windows, roof elements and façade panels but also a production line for furniture based on his own designs. It was in this creative environment that the prefabricated refugee houses of 1945 were developed, followed by the flat-packed, tropical houses for Niger and the Republic of Congo in 1949 and 1950.

Larry Gagosian comments: “I greatly admire Jean Prouvé and I am pleased to present his groundbreaking work in collaboration with Patrick Seguin, who has championed the work of outstanding French post-war designers and architects for more than twenty years. We are delighted to be working with Patrick again, this time as curator of the inaugural exhibition for the project space of our new Paris gallery.”

Galerie Patrick Seguin specilizes in twentieth century French design and architecture, in particular Jean Prouvé, Charlotte Perriand, Le Corbusier, Pierre Jeanneret, and Jean Royère. In 2004, Seguin presented the works of Charlotte Perriand and Jean Prouvé at Gagosian Gallery in Los Angeles. In 2008 Gagosian Gallery collaborated to present Richard Prince’s sculptural assemblages at Galerie Patrick Seguin in Paris.