Search the whole artnet database
 
Suivez-nous et partagez suivre artnet sur Facebook suivre artnet sur Twitter

 








Janvier

DEVAUX/devaux27-01-09.asp
Arts Moderne, Contemporain, Décoratifs et Design à Drouot

par Alexandre Devaux

27 janvier 2009

En attendant « La vente du siècle », celle du 28 janvier organisée par Pierre Bergé à Drouot contient un vaste ensemble d’œuvres d’art et de design. Le catalogue est quelque peu disparate mais il propose un certain nombre de curiosités charmantes, des classiques, et des nouveautés dont nous attendons attentivement les résultats.

Il y a dans les vagues d’objets et mobiliers quelques perles émergeantes : de Philippe Starck « l’armoire monstre » (lot n° 586 estimé 2 500/2 800 euros), les huit fauteuils Costes bois et acier de 1985 (n° 589, 6 500/7 000 euros) et ceux en aluminium de 1989 (n° 587 1 700/2 500) ainsi que quatre chaises en bois laqué et métal (n° 614, 800/1 000 euros).

Lire la suite...

CAUJOLLE/Denise Sarrault.asp
Denise Sarrault : 400 clichés d’une passante

par Christian Caujolle

23 janvier 2009

Au moment où se prépare « la vente du siècle » qui verra la dispersion des œuvres réunies par Pierre Bergé et Yves Saint-Laurent, événement qui nécessite pas moins de cinq catalogues sous coffret, la location du Grand Palais, des centaines de lignes téléphoniques et qui voit des avocats chinois revendiquer des pièces en bronze vieilles de cent cinquante ans et prétendument volées, une modeste brochure attire notre attention sur la mise à l’encan de 245 lots de photographies, dont un dessin !

Lire la suite...

NOCE/noce08-01-09.asp
Du blizzard sur le marché de l'art

par Vincent Noce

08 janvier 2009

Tandis que le blizzard souffle sur les places boursières, le marché de l’art frissonne : un vent frisquet qui serait pris pour un doux zéphyr par la plupart des financiers. Après avoir plané dans la stratosphère, le commerce de l’art est bien forcé de redescendre sur Terre. Mais sans crash, ce qui est, dans ce contexte, remarquable.

Damien Hirst a sonné la trompette de la résistance, en tuant Lehman Brothers. Quand il a mis aux enchères deux années de sa production, la banque, elle, venait d’être mise en faillite. Un échec aurait donné le signal de la panique. Mais, chef d'œuvre de marketing, la fête dépassa les espérances, l'artiste repartant avec 110 millions d'euros en poche. Soulagement général : le cash n’a pas disparu.

lire la suite...

ARCHIVES






artnet – Le monde de l'art en ligne. ©2014 Artnet Worldwide Corporation. Tous droits réservés. artnet® est une marque déposée d'Artnet Worldwide Corporation, New York, NY, USA.