Search the whole artnet database
 
Suivez-nous et partagez suivre artnet sur Facebook suivre artnet sur Twitter

 











Un tour d’horizon au lancement de la foire d’art moderne et contemporain Art Basel 2012
:::: mots clés : Francesco Vezzoli | Yvon Lambert | Joan Mitchell | Marlborough Fine Art | Mark Rothko | galerie Michael Werner | Yves Klein | Alexander Calder | Agnes Martin | Frank Stella | L&M Arts | Gerhard Richter | Marian Goodman | Jan Krugier | Egon Schiele | Gustav Klimt | Tibor de Nagy Gallery | Pablo Picasso | Andy Warhol | Alberto Giacometti | Willem de Kooning | Gagosian Gallery | Giorgio de Chirico | Galerie Andrea Caratsch | André Masson | galerie Sean Kelly | Marina Abramovic | Victoria Miro Gallery | Chantal Joffe | Chen Zhen | Pascale Marthine Tayou | Adel Abdessemed | Mircea Cantor | Douglas Gordon | Miri Segal | Lawrence Weiner | Meschac Gaba | Robert Morris | Philip–Lorca Dicorcia | Sterling Ruby | Thomas Zipp | Kader Attia | William Kentridge | Elizabeth Peyton | Kara Walker | Ugo Rondinone | Jean Royère | Galerie Patrick Seguin | Jean Prouvé | galerie BSL | Noé Duchaufour–Lawrance | Carpenters Workshop Gallery | Andrea Branzi | Fernando & Humberto Campana | Sebastian Brajkovic | Jeff Koons | Philippe Parreno | Gerrit Rietveld | Peter Doig | Jan Fabre | Claude Lévêque | Ai Weiwei | Galerie kamel mennour | Carolina Nitsch Contemporary art | Galerie Daniel Templon | Michael Werner Gallery


ART BASEL 2012
par Guy Bloch–Champfort

 

Peter Doig : Corbeaux, 2011 – Détrempe sur lin – 69,8 × 81,8 cm – courtesy Michael Werner Gallery

Peter Doig
Corbeaux, 2011
Détrempe sur lin
69,8 × 81,8 cm
courtesy Michael Werner Gallery

Jan Fabre : Brain with star, 2011 – Silicone, pigments et paire de ciseaux – 32 × 23 × 40 cm – courtesy galerie Daniel Templon

Jan Fabre
Brain with star, 2011
Silicone, pigments et paire de ciseaux
32 × 23 × 40 cm
courtesy galerie Daniel Templon

Claude Lévêque : Maman, 2012 – 5 sceaux métalliques rouillés, néon blanc – 40 × 210 × 30 cm – courtesy Galerie kamel mennour

Claude Lévêque
Maman, 2012
5 sceaux métalliques rouillés, néon blanc
40 × 210 × 30 cm
courtesy Galerie kamel mennour

Ai Weiwei : Ai Weiwei : New York Photographs 1983 – 1993, 2011 – édition de luxe avec 12 photographies signées – 30 × 30 cm – courtesy Carolina Nitsch Contemporary art

Ai Weiwei
Ai Weiwei : New York Photographs 1983 – 1993, 2011
édition de luxe avec 12 photographies signées
30 × 30 cm
courtesy Carolina Nitsch Contemporary art

Pour sa quarante troisième édition, Art Basel réunit plus de 300 galeries montrant des œuvres de plus de 2 500 artistes des XXe et XXIe siècles, en provenance de 36 pays !

Cette année, 1 000 demandes de participation ont été faites afin de participer à la plus importante foire d’art contemporain au monde, les pays les plus représentés étant les États–Unis (73 galeries), l’Allemagne (54), la Suisse (31), la Grande–Bretagne (29), la France (28), l’Italie (15), la Belgique (9), l’Autriche (7), et le Japon et l’Espagne (6 chacun). Une occasion de voir aussi des galeries d’Inde, d’Afrique du Sud, de Roumanie ou de Corée !

Dès l’ouverture le 12 (la Foire ferme ses portes le 17 juin), les plus grands collectonneurs se pressaient dans les allées, dont l’accès était d’abord réservé aux super VIP ! On pouvait croiser dans les allées Don et Mera Rubel, Lawrence Graff, Peter Brant ou le directeur de la Tate Modern Nicholas Serota. Les galeristes se félicitaient des premier contacts, où des œuvres furent achetées immédiatement, tels ces 2 bustes de Francesco Vezzoli chez Yvon Lambert pour 250 000 €, alors que d’autres œuvres plus chères, à l’instar de 2 huiles de Joan Mitchell des années 50 étaient déjà réservées.

Art Basel confirme au fil du temps sa prééminence parmi les foires d’art moderne et contemporain, les galeries réservant pour cette occasion leurs plus belles pièces. Ainsi Marlborough Fine Art propose un superbe Rothko jaune et rosé de 1954 (gardé par un vigile !) pour 78 millions de dollars, la galerie Michael Werner une « Peinture de Feu » d’Yves Klein de 1961 pour 2,75 million dollars et Helly Nahmad un stabile de Calder de 1972 pour 9,5 million dollars… Le rez de chaussée du bâtiment principal de la Foire accueille les plus importantes galeries d’art moderne, le premier étant plus contemporain. Parmi de nombreuses œuvres souvent de qualité muséale, on peut admirer deux splendides Agnes Martin et un Stella chez L&M, un Richter récent chez Marian Goodman, une exposition sur « Le surréalisme ou la métamorphose des formes » chez Krugier, une série de dessins de Schiele, Klimt et Kokoshka chez Nagy, Picasso, Warhol, Giacometti ou de Kooning chez Gagosian, une série d’autoportraits de Chirico chez Andrea Caratsch ou un stand uniquement dédié à André Masson chez Frank Prazan.

Au premier étage, la galerie Sean Kelly attire nombre de curieux avec la recréation de la performance de Marina Abramovic « Imponderabilia » où il faut se frayer un passage entre un homme et une femme nus qui se tiennent de part et d’autres de l’étroite entrée de la galerie ! On peut voir chez Victoria Miro des artistes plus tendance, tels Ito Barata ou Chantal Joffe, tandis qu’à la galerie Continua, sont montrés une barque grandeur nature de Chen Zhen avec ses soldats jouets en plastique, ou un tableau de Pascale Marthine Tayou en craies multicolores. La galerie Dvir de Tel Aviv a demandé à chacun de ses artistes de créer une œuvre pour fêter ses 30 ans (Adel Abdessemed, Mircea Cantor, Douglas Gordon, Miri Segal, Lawrence Weiner entre autres), et Meschac Gaba expose ses étranges perruques de couleur inspirées par des personnalités de tous horizons chez In Situ–Fabienne Leclerc.

Un secteur de la Foire, « Art Unlimited », est dédié à 61 projets d’artistes, sculptures, vidéos, installations, chacun de très grande taille : on peut voir des œuvres de Robert Morris (immense installation de 200 éléments de pièces faites de différents types de métaux, datant de 1968), 1 000 polaroids de Philip–Lorca Dicorcia, 4 gigantesques toiles de Sterling Ruby, ou une impressionnante recréation d’une salle d’opération de Thomas Zipp. Dans le même hall, « Art Statements » propose 27 projets de jeunes artistes présentés par des galeries venant de 29 pays. Visite incontournable pour tout amateur, car c’est dans ce secteur de la foire qu’ont été découverts Kader Attia, William Kentridge, Elizabeth Peyton, Kara Walker ou Ugo Rondinone.

Une cinquantaine de galeries internationales exposent de l’art décoratif des XXe et XXIe siècle à Design Miami / Basel. Aline Chastel montre un bel ensemble de Royère, Seguin a installé une structure de Prouvé, Maria Wettergen de curieux sièges recouverts de fils de coton et laine, la galerie BSL a produit des pièces de Noé Duchaufour–Lawrance, Franck Laigneau expose des meubles anthroposophiques des années 30, Kréo toute une collection de lampes des années 60 / 70 / 80, et Carpenters Workshop, des pièces d’Andrea Branzi, des frères Campana ou Sebastian Brajkovic.

Si on ajoute les foires off telles « Liste » ou « Volta », les expositions Jeff Koons et Philippe Parreno à la fondation Beyeler et Gerrit Rietveld au musée Vitra, on peut comprendre pourquoi tant d’amateurs font le voyage à Bâle en cette mi–juin au temps instable !

Lire aussi : Camille Henrot à Bâle

Une visite filmée du salon Design Miami / Basel 2012

 

Art Basel 2012
Jusqu'au 17 juin 2012

Artbasel - Halls 1 et 2 de Messe Basel
Ouvert de 11h à 20h
Pass 1 jour : CHF 40 / Pass 1 soirée à partir de 17h : CHF 20 / Pass 2 jours : CHF 70 / Pass permanent : CHF 95 / Pass tarif réduit étudiant – sénior : CHF 30 / Pass combinant le ticket pour Art Basel + celui du Design Miami – Basel : CHF 50


G. B.-C. (14 juin 2012)


 




artnet – Le monde de l'art en ligne. ©2014 Artnet Worldwide Corporation. Tous droits réservés. artnet® est une marque déposée d'Artnet Worldwide Corporation, New York, NY, USA.