Search the whole artnet database
 
Suivez-nous et partagez suivre artnet sur Facebook suivre artnet sur Twitter

 











L’exposition Not for Sale au Passage de Retz rassemble la plupart des grandes galeries d’art parisiennes

PARADOXE COMMERCIAL
par Joël Riff

L’initiative est originale. Jacqueline Frydman, directrice du Passage de Retz, a adressé au Comité Professionnel des Galeries d’Art une missive invitant chacun de ses membres à participer cet été à une aventure à la fois solennelle et conviviale. Le protocole est sympathique, l’engagement est déterminant : il s’agit de donner à voir une œuvre que l’on ne vendra pas, tout en argumentant pourquoi.

 

Boris Mikhailov : Suzi & Others De la série « Suzi et Cetera » USSR from 1960’s to 1970’s, 2005. C-Print - Edition 2/7 - 120 x 88,5 cm - Collection galerie Suzanne Tarasieve

Boris Mikhailov
Suzi & OthersDe la série « Suzi et Cetera » USSR from 1960’s to 1970’s, 2005
C-Print - Edition 2/7 - 120 x 88,5 cm
Collection galerie Suzanne Tarasieve

Gérard Garouste : Ready-Seen (Portrait de Daniel Templon), 2003-2004. Huile sur toile - 162 x 130 cm - Collection galerie Daniel Templon Pierre et Gilles : Te souviens-tu d’un soir d’été sous mon ombrelle toute en dentelle au si joli manche doré ?, 2004. Modèles : Jérôme et Emmanuelle de Noirmont - Photographie peinte - Pièce unique - 11 x 84 cm - ©Pierre & Gilles - Courtesy Galerie Jérôme de Noirmont, Paris Sarah Tritz : Métro, 2011. Bois, verre, papier de verre, gouache, terre auto-durcissante, fibres synthétiques - 50 x 50 x 17 cm - Collection galerie Anne Barrault Robert Frank : Line 17, NY, 1948. Tirage gélatino-argentique - 61,3 x 38,5 cm - Collection galerie Esther Woerdehoff Clemens von Wedemeyer : Eraserhead Erased, 2002. Laque grise sur film poster - 31 x 21 cm - Collection galerie Jocelyn Wolff Thomas Hirschhorn : Es gibt so viele Leute, 1997. Carton, papier, feutre, scotch brun - 64,5 x 26 x 18 cm - Collection galerie Chantal Crousel Philippe Mayaux : Chut, l'Eden s'écoute, 1995. Peinture sur toile - 50 x 40 cm - Collection galerie Loevenbruck Arthur Cravan : Combat Cravan contre Johnson, 1916. Affiche imprimée contrecollée sur toile - 168 x 70 cm - Collection galerie 1900-2000

Forme d’auto-représentation, chaque pièce fait indéniablement transparaître le caractère de son propriétaire, définitif si l’on en croit les règles de ce jeu. Et l’occasion est passionnante, tant il est rare de pouvoir survoler l’intimité de tout ce réseau, qui forme dans les salles de l’hôtel particulier un vaste théâtre publicitaire. Exhibition stratégique, elles sont quatre-vingt-dix à se livrer au public entre pudeur et complicité ; visibilité estivale alors que toutes les galeries sont fermées en cette période.

L’accrochage résulte ainsi d’une contrainte digne d’un exercice oulipien, et finit par se tisser d’associations thématiques ou plastiques. René-Julien Praz et Patricia Dorfmann partagent par conséquent le même coin via les crânes respectifs de Jim Shaw et Rada Boukova. Sur la mezzanine, une série de toiles relevant d’une certaine abstraction géométrique s’alignent sur tout le pourtour, associant le Noël Dolla de Dominique Fiat au Damien Cabanes d’Eric Dupont. Et en rupture avec cette ronde de peinture tout en partageant avec elle quelques affinités, trône un très bel agencement de Sarah Tritz qui rejoignit récemment après des années de connivence la Galerie Anne Barrault.

Par ailleurs, plusieurs ordres d’attachement sont lisibles. Le premier, de manière assez évidente, rejoint le sentiment qu’a tout modèle face à son image. Ainsi Daniel Templon se retrouve dans la tourmente picturale de Gérard Garouste et Jérôme&Emmanuelle de Noirmont changent de genre sous l’objectif et le pinceau couplés de Pierre et Gilles. Martine de la Châtre ne se séparera pas d’un bout d’affiche arrachée par Raymond Hains qu’il lui dédia en toute intimité.

Outre ces portraits consacrés, il y a ceux que l’on imagine, identifications indirectes beaucoup plus surprenantes, telle cette paysanne défroquée immortalisée par Boris Mikhailov dans laquelle se reconnaît Suzanne Tarasiève ou deux fillettes sur l’un de ces irrésistibles formats de Gideon Rubin, cher à Karsten Greve qui y voit là un souvenir d’enfance. Philippe Jousse se retrouve quant à lui dans cette rude boîte de rangement signée par Le Corbusier.

Certains convives ont préféré privilégier l’histoire de leur fonds en réanimant une production emblématique de sa constitution. Philippe Valentin érige une nouvelle fois une installation de Pierre Ardouvin, tablée d’une grande familiarité qui rappelle la particule Chez accolée au nom de la galerie, soulignant une indéniable hospitalité. Claudine Papillon s’exprime dans le même registre, en présentant une sculpture d’Erik Dietman conçue en tant que bonbonnière qui tend aux visiteurs quelques douceurs. Et Denise René présente une grande pièce de Jesus Rafael Soto, typique de ses engagements qui persistent depuis des décennies.

Pour d’autres œuvres, on ne s’enquiert même pas des raisons personnelles qui les rendent inestimables tant elles sont belles. C’est le cas pour ce puissant cliché de Robert Frank fourni par Esther Woerdehoff ainsi qu’une réalisation de Clemens von Wedemeyer livrée par Jocelyn Wolff. La sentence de Thomas Hirschhorn pour Chantal Crousel est irrésistible. Et le paysage fantasmagorique de Philippe Mayaux pour Hervé Loevenbruck est adorable, tout comme la tête de Gilles Barbier pour Georges-Philippe & Nathalie Vallois.

De son côté, Alain Gutharc célèbre l’entente entre confrères, en sélectionnant dans sa collection un beau multiple de Claude Lévêque acquis auprès d’agnès b.

Mais l’art n’est ici, pas que contemporain. Certaines toiles datent même d’avant le siècle passé. Une certaine modernité est également représentée, grâce notamment à une précieuse affiche d’Arthur Cravan prêtée par la Galerie 1900-2000 ainsi qu’une peinture de Man Ray montrée par Marion Meyer.

Ont également répondu à l’ultime question, les galeries Jeannette Mariani, Akié Arichi, Alain Blondel, Alwane Art, Anne de Villepoix, Applicat-Prazan, Arnoux, Arts d’Australie — Stéphane Jacob, Baudoin Lebon, Bernard Bouche, Berthet-Aittouares, Bertrand Grimont, Bruno Martin-Caille, Camera Obscura, Christine Phal, Claude Bernard, Claude Samuel, Daniel Gervis, Di Meo, Drouart, Elizabeth Krief, Fabien Boulakia, Framond, Françoise Paviot, Pissarro Segalot, Guillaume, In Situ Fabienne Leclerc, Jean Brolly, Jean-François Cazeau, Jean-Luc+Takako Richard, Jeanne-Bucher, JGM, Kamel Mennour, Keza, La Ferronnerie, Lahumière, Lara Vincy, Lelong, Le Minotaure, Les Filles du Calvaire, Linz, LMD, Louis Carré & Cie, Luc Berthier, Maria Lund, Messine, Michel Rein, Nathalie Obadia, Olivier Robert, Pascal Gabert, Pièce Unique, Pixi, Polad-Hardouin, Polaris, de la Présidence, Protée, Schirman & de Beaucé, Sit Down, Tamenaga, Thaddaeus Ropac, Thessa Herold, Vanessa Quang, Véronique Smagghe, Vidal-Saint Phalle, Vintage, W Eric Landau, Xippas et Zlotowski.

Au regard de la liste officielle des adhérents du Comité, quelques absents notables se font remarquer tels que Benoît Porcher, Aline Vidal, Eva Hober, Almine Rech, Emmanuel Perrotin, Frank Elbaz ou Marian Goodman. Et leur abstention alimentera nos interrogations.

À l’heure où la nouvelle configuration de la Fiac continue de secouer le milieu parisien, il est surprenant d’observer une intention bienveillante visant à fédérer les galeries parisiennes et à les promouvoir.

C’est la contradiction contenue dans l’intitulé-même de ce rendez-vous qui excite tant. En quoi un commerçant ne ferait-il pas son travail ? Cette manifestation flirte joliment avec les limites du marché de l’art, étrange plateforme où un article peut atteindre une telle valeur qu’il ne peut plus avoir de prix.

 

Jusqu’au 18 septembre 2011
Passage de Retz

9, rue Charlot - 75003 Paris
Tél. : 01 48 04 37 99
du mardi au dimanche de 10h à 19h


J. R. (26 août 2011)


 




artnet – Le monde de l'art en ligne. ©2014 Artnet Worldwide Corporation. Tous droits réservés. artnet® est une marque déposée d'Artnet Worldwide Corporation, New York, NY, USA.