Search the whole artnet database
 
Suivez-nous et partagez suivre artnet sur Facebook suivre artnet sur Twitter

 











Un entretien vidéo avec Clément Chéroux, co-commissaire de l’exposition Derrière le rideau – L’esthétique Photomaton au Musée de l’Elysée à Lausanne
:::: mots clés : Avedon | Warhol | Alberola | Sherman | Ruff | Vaccari | Richter | Breton | Rainer | Bark | Salsmann | Topor | Wenzel | Deleporte | Jewell | Pernot | Schmid | Hiller | Klauke | Messager | Sawada | Wearing | Wojnarowicz | Lartigue | Simpson | Lebain


CLÉMENT CHÉROUX : DU PHOTOMATON À L’ART
par Alexandre Devaux

 

Clément Chéroux est le conservateur de la photographie au Centre Pompidou et il est également le co-commissaire de l’exposition Derrière le rideau – L’esthétique Photomaton au Musée de l’Elysée à Lausanne. Entretien.

Le Musée de l’Elysée à Lausanne poursuit depuis 1985 une pertinente politique de promotion, de diffusion et d’acquisition des médiums photographiques. Il présente en ce moment une exposition très séduisante mise sur pied par son directeur Sam Stourdzé, par le conservateur de la photographie au Centre Pompidou Clément Chéroux, et avec Anne Lacoste. Si l’exposition et le catalogue sont d’une élégance et d’une richesse historique indéniable, on regrette cependant que la série Labomaton du photographe Frédéric Lebain, présentée l’an passé aux Prairies de Paris (rue Debelleyme) n’en fasse pas partie. Il nous semble que sa démarche représentait l’un des meilleurs aboutissements photographiques contemporains pour ce qui concerne l’esthétique du photomaton. En faisant tomber le mur de la cabine qui fait fasse à l’objectif du Photomaton, Frédéric Lebain est parvenu à montrer ce que peut être l’esthétique du Photomaton lorsqu’une nouvelle profondeur de champ est créée. En jouant sur l’éclairage, la mise en scène, la sérialité de la prise de vue (4 clichés successifs à quelques secondes d’intervalle) puis l’agrandissement des petites bandelettes, le jeu créatif de Frédéric Lebain entre en résonnance parfaite et pousse un peu plus loin l’exploration du médium — derrière le rideau et derrière la paroi-même du photomaton — présenté dans ses axes strictement historiques et donc un tant soi peu institutionnels au Musée de l’Elysée à Lausanne.

Catalogue : L’exposition Derrière le rideau – L’Esthétique Photomaton est accompagnée d’un catalogue de plus de 350 pages à la riche iconographie. Editée sous la direction de Clément Chéroux et Sam Stourdzé, cette publication de référence s’adresse autant au grand public qu’aux amateurs de l’histoire de la photographie. Articulé autour des six thématiques de l’exposition, le catalogue est ponctué par des textes historiques, critiques, ludiques par Ilsen About, Clément Chéroux, Martin Crawl, Anne Lacoste, Nora Mathys, Kim Timby, Brian Meacham, Giuliano Sergio et Sam Stourdzé (350 pages, 250 ill., Editions Photosynthèses, Collection Beaux Livres 80 CHF / 65 €).

Lire aussi le livre de Raynal Pellicer Photomaton, publié par La Martinière l’an dernier (284 pages, 35 €).

 

Derrière le rideau – L’esthétique Photomaton
Jusqu’au 20 mai 2012

Musée de l'Elysée
18, avenue de l'Elysée - 1014 Lausanne (Suisse)
Tél. : +41 21 316 99 11
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h
Entrée : 8 CHF (Gratuit le 1er samedi du mois)


A. D. (13 avril 2012)


 




artnet – Le monde de l'art en ligne. ©2014 Artnet Worldwide Corporation. Tous droits réservés. artnet® est une marque déposée d'Artnet Worldwide Corporation, New York, NY, USA.