Search the whole artnet database
 
Suivez-nous et partagez suivre artnet sur Facebook suivre artnet sur Twitter

 








Un entretien vidéo avec Pacôme Thiellement, auteur

PACÔME THIELLEMENT ET SON DOUBLE
par Alexandre Devaux



Pacôme Thiellement est un personnage atypique dans le paysage culturel français. On vient de le voir faire une conférence au Centre Pompidou — pour le « Nouveau Festival » — sur la télévision et l’occultisme, dans le sillage de son dernier livre Les mêmes yeux que Lost. Ce livre, comme la plupart de ses précédents, est une exégèse d’une œuvre populaire, ici la série télévisée Lost, dont le succès considérable, les passions qu’elle déclenche, la résonnance, l’« aura », font s’interroger l’auteur sur sa dimension mythique, et plus généralement sur le pouvoir qu’opère la télévision sur les âmes contemporaines. « Nous ne pensons plus, nous ne vivons plus indépendamment des formes que la télévision a donné à la vie comme à la pensée. La télévision nous est rentrée dedans », dit-il, et de convoquer la gnose et une démarche philosophique-critique pour interroger l’image et décrypter ses méta et infra langages.

Pacôme Thiellement est né en 1975. De 1987 à 1991, il crée et anime la revue Réciproquement puis la revue Spectre de 1998 à 2003. Ses essais se succèdent ensuite à un rythme très régulier et il construit en parallèle une œuvre de vidéaste, Le Dispositif, avec son collaborateur Thomas Bertay.

Bibliographie sommaire : Poppermost en 2002, Economie Eskimo en 2005, L’Homme électrique, Nerval et la vie en 2008, Mattt Konture en 2006, Schreber Président en 2006, Cabala, Le Zeppelin occulte en 2009, La Main gauche de David Lynch en 2010, Les Mêmes yeux que Lost en 2011.


A. D. (17 mars 2011)


 




artnet – Le monde de l'art en ligne. ©2014 Artnet Worldwide Corporation. Tous droits réservés. artnet® est une marque déposée d'Artnet Worldwide Corporation, New York, NY, USA.